Semaine olympique et paralympique

Un autre regard sur le handisport

Dans le cadre de la Semaine olympique et paralympique du 3 au 7 février 2020 et en vue des Jeux Olympiques de Paris 2024, deux journées EPS et Handicap ont été organisées sur les communes de Cesson et Vert Saint Denis.

A l’initiative de Mme Céline Chevillon, professeur d’EPS au collège Grand Parc de Cesson et chargée de mission « Génération 2024 » de l’Académie de Créteil et en collaboration avec le Syndicat Intercommunal des Sports et de la Culture et le concours d’associations sportives locales, plusieurs classes (CE2, CM1, CM2 et 6ème) des écoles et collèges de Cesson et Vert Saint Denis, ont été sensibilisées au handicap.

Mardi 4 février et vendredi 7 février au Complexe sportif Colette Besson et au Complexe sportif Jean Vilar, plus de 400 enfants ont découvert à travers différentes pratiques sportives, la place du handicap dans le sport. Des ateliers ont été animés par les éducateurs du Syndicat, les professeurs des écoles et collèges, les professeurs d’EPS et les associations sportives issues du Syndicat.

Comment jouer à la bocchia (dérivé de la pétanque), au cécifoot, à l’escalade, à l’escrime, à la gymnastique, au judo, au tennis et tennis de table, au tir à l’arc avec un handicap, c’est ce que nos jeunes ont pratiqué pendant ces deux journées. Pour faire changer les comportements et faire évoluer les mentalités, la sensibilisation se doit de toucher les plus jeunes. L’apprentissage de la citoyenneté passe immanquablement par le respect et la compréhension de l’autre au travers de sa personnalité et de sa diversité.

« En faisant les activités handisports, j’ai compris à quel point il est difficile d’être handicapé. J’ai dû faire travailler tous mes sens et me donner des repères. Mais j’ai beaucoup aimé »

« Ce n’est pas facile de manœuvrer un fauteuil et de jouer en même temps. Il faut beaucoup d’entraînement »

« Au début, c’était bizarre de faire comme si on était paraplégique ou non-voyant et de faire des activités sportives. Mais j’ai compris que le handisport, c’est une chance pour les personnes handicapées et je trouve cela génial ». Les enfants ont fait preuve d’un intérêt réel et d’une profonde reconnaissance de ce qu’ils ont découvert. Ils ont, pour la plupart, pris conscience du combat mené au quotidien par ces personnes prisonnières de leur handicap.

Grand Paris Sud vient d’être labellisée « Terre de Jeux 2024 »

Une étape importante pour l’agglomération qui souhaite accueillir des délégations sportives dans le cadre des Jeux Olympiques de 2024, qui se dérouleront en France. Cette labellisation profitera à tous, car être estampillé « Terre de Jeux 2024 », c’est aussi s’engager à faire vivre les Jeux en amont, à changer le quotidien des habitants grâce au sport et à permettre au plus grand nombre de vivre l’aventure olympique et paralympique.

Remise cadre « Terre de jeux 2024″ en présence de Michel Bisson, Président de l’agglomération Grand Paris Sud, d’Olivier Chaplet, Maire de Cesson, de Robert Lebrun, Président du Syndicat Intercommunal et de Céline Chevillon, professeur EPS chargée de mission « Génération 2024 »